Maquette avion Lockheed P2V-7 Neptune en bois

Nouveau

Attention : derniers articles en stock!

136,67 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

videop55TySJye-s
Dimensions (39x45) cm
Echelle 1/72ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire. 
 
Le Lockheed P-2 Neptune (P2V Neptune avant 1962) est un avion de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine américain. Il fut utilisé par l'United States Navy entre 1947 et 1978 où il remplaça le PV-1 Ventura et le PV-2 Harpoon. Il fut lui-même remplacé par le Lockheed P-3 Orion.
 
Pendant la Guerre du Viêt Nam, le P-2 Neptune fut utilisé comme gunship et comme avion de patrouille maritime. Certains appareils ont aussi été utilisés par l'US Army au sein du 1st Radio Research Company basé à Cam Ranh Bay.
 
La marine argentine avait reçu 16 appareils en différentes variantes depuis 1958 dont 8 issus de la Royal Air Force. Ils étaient utilisés par l'Escuadrilla Aeronaval de Exploración (en français : « Escadrille navale d'exploration »). Ils furent intensivement utilisés en 1978 pendant le Conflit du Beagle avec le Chili.
 
Durant la Guerre des Malouines, en 1982, les deux derniers appareils en services (immatriculés 2-P-111 et 2-P-112) jouèrent un rôle clef de reconnaissance et d'aide aux Dassault Super Étendard, notamment le 4 mai lors de l'attaque contre le HMS Sheffield. Le manque de pièces de rechange, dû à l'embargo sur les armes imposé par les États-Unis en 1977 lors de la guerre sale, conduisit à les retirer du service avant la fin de la guerre. Les Lockheed C-130 Hercules de l'armée de l'air argentine reprirent alors les missions qui étaient dévolues aux Neptune, consistant à rechercher des cibles pour les avions d'attaque.
 
En 1983, l'unité fut reformée avec des Lockheed L-188 Electra modifiés pour la surveillance maritime et 1994 ceux-ci furent à leur tour remplacés par des P-3B Orion.
 
En Australie, aux Pays-Bas et au sein de l'US Navy, les P-2 furent remplacés dès les années 1970 par les plus gros et plus adaptés P-3 Orion, ils servirent seulement au sein des unités de réserve américaines. Au Canada, leurs missions furent reprises par des CP-108 argus puis par des CP-140 Aurora. L'US Naval Reserve se débarrassa de ses derniers Neptune en 1978. Au cours des années 1980, ils furent peu à peu remplacés au sein des armées des autres nations par des appareils plus modernes.
 
Au Japon, le Neptune fut construit sous licence par Kawasaki pour la force maritime d'autodéfense japonaise à partir de 1966 sous la dénomination P-2J et resta en service, dans sa version IHI-J3 à turbopropulseurs, jusqu'en 1996. Le 2 avril 1976, près de l'île de Sakhaline, un de ces avions ayant par inadvertance pénétré de quelques kilomètres l'espace aérien soviétique fut intercepté par un Soukhoï Su-15 de la Voyska PVO qui lui tira deux missiles air-air. Les deux ont manqué leur cible, et l'avion japonais n'a pas été endommagé.
 
En France, les P2V-7 ont fini leur longue carrière en 1984 en Polynésie française, escadrille 12S.