Maquette avion Grumman F8F-1 Bearcat Languedoc en bois

Nouveau

Attention : derniers articles en stock!

137,50 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

videoRKj_Pknm3wk
Dimensions (36x 46,5) cm
Echelle 1/24 ème
Matiere en bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire. Le Grumman F8F Bearcat, affectueusement appelé Bear (Ours), est un chasseur monomoteur embarqué américain des années 1940. Il a servi durant la deuxième partie du XXe siècle, principalement au sein de l'United States Navy. Il fut le dernier chasseur à moteur à piston de la compagnie Grumman.

Le but de l'équipe de conception de chez Grumman, était de créer le chasseur le plus léger et de corpulence réduite pouvant accueillir le Pratt & Whitney R2800, qui motorisait le Grumman F6F Hellcat.

Comparé à ses prédécesseurs, il était 20 % plus léger, « grimpait » 30 % plus vite et était plus rapide de 80 km/h. Son petit gabarit lui permettait d'opérer à partir de petits porte-avions d'escorte, chose que l'imposant Hellcat ne pouvait faire. Ainsi le F8F, fut principalement prévu pour remplacer l'obsolète Grumman F4F Wildcat, qui opérait toujours comme chasseur de soutien principal à bord des navires d'escorte.

Un nom célèbre est associé à ce projet : Neil Armstrong, qui répondait immédiatement et assurément Bearcat quand on lui demandait quel était son avion préféré. Armstrong reçu sa certification d'entraînement avancé de la Navy, à 19 ans sur ce type d'appareil.

Le Bearcat connut son baptême du feu durant la Guerre d'Indochine. Par un curieux hasard, dans le seul conflit majeur auquel il participa, il ne se battit pas sous les cocardes de son pays d'origine, mais sous celles de la France ; et alors qu'il avait été conçu comme intercepteur, il ne livra aucun combat aérien, mais fut employé exclusivement comme chasseur bombardier, rôle pourtant considéré comme secondaire lors de son développement.

L’Escadron de Chasse E.C. 03.007 « LANGUEDOC » trouve ses origines dans le G.C. 2/8 de 1939-1940, constitué des Escadrilles SPA 38 et 3 C1. Dissoute en novembre 1941 à Saint-Rambert d’Albon cette unité fut reformée officiellement, le 1er août 1951 à Oran-La-Sénia, en Algérie et porta la dénomination de « LANGUEDOC ».
       
Expédiée en Indochine, cette unité servit sur BEARCAT.