Maquette avion Yakovlev Yak 50 en bois

Nouveau

Cet article n'est plus en stock

122,50 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

videofm0sf4rp9ow
Dimensions (34x39) cm
Echelle 1/24 ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire. En juin 1975, on signala que la firme aéronautique Yakovlev venait de sortir un nouveau mono-plan d'entraînement et d'acrobatie qui rappelait nettement le Yak-18, dont il était dérivé.

Désigné Yakovlev Yak-50, cet appareil a été conçu et produit pour participer aux championnats du monde d'acrobatie de 1976. Il introduisait des éléments nouveaux et beaucoup de perfectionnements.

Les ailes du Yak-50, par exemple, ne comportaient plus d'élément central, les deux plans étant directement attaches au fuselage. L'habitacle, monoplace, se situait nettement plus en arrière du fuselage, de sorte que le pilote était assis au niveau des bords de fuite des ailes. Le train d'atterrissage a roulette de queue était semi-escamotable, les roues de l'atterrisseur principal étant toujours visibles en position rentrée.

Etudie spécialement pour des vols acrobatiques, cet avion a une structure pouvant résister a des forces de + 9 ou de - 6 G ; son moteur en étoile est un Vendeneïev M-14P qui actionne une hélice bipale a pas variable.

Des Yak-50 prirent donc part en 1976 aux championnats du monde d'acrobatie de Kiev et remportèrent de brillants succès : première et deuxième places dans les épreuves féminines. Il n'est pas étonnant que, depuis, le Yak-50, produit a un nombre considérable d'exemplaires, équipe les écoles d'entraînement soviétiques (russes).

La production de la version d'entraînement primaire biplace en tandem, calquée sur le Yak-50 a été confiée a la firme roumaine Intreprinderea de Avioane Bacau. Sa construction, sous la désignation d'IAv Bacau (Yakovlev) Yak-52 a démarré en 1979. Plus de cinq cents exemplaires ont été construits, dont beaucoup a destination de l'union soviétique.