Maquette avion Corsair F4U-7 French Navy Vought en bois

Nouveau

Attention : derniers articles en stock!

136,67 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

video_aoCw5rQkj8
Dimensions (34 x 38) cm
Echelle 1/30 ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique du Vought Corsair F4U-7 aux couleurs de la French Navy.

C'est à la demande du Gouvernement français que Chance-Vought étudia une nouvelle et ultime version du prestigieux oiseau.

Désignée F4U-7, cette version se révélait être un mariage entre le F4U-4 et l'AU-1. Il faut noter que l'hélice, qui mesurait plus de 3 mètres de diamètre, provoquait une perte importante de visibilité. Des ingénieurs étudièrent donc ce problème et décidèrent de doter le Corsair d'une voilure en W dites ailes de mouette inversées. Avec ce système, un certain nombre de défauts furent corrigés et finalement, le F4U-7 Corsair abattit 10 fois plus d'avions ennemis qu'il n'eut à subir de pertes.

Pour l'annecdote, le Corsair F4U était aussi surnommé le « tueur d'enseigne » (Ensign killer) suite aux nombreux crashes de débutants (ou de pilotes fatigués) lors d'atterrissages ou décollages manqués sur porte-avions. En effet, les Américains, comme avec les Hellcat ou Avenger, avaient opté pour un poser « trois-points », mais dans le cas du Corsair, cela l'amenait à une vitesse proche de celle du décrochage et qui le rendait instable aux manœuvres.

Si le pilote ratait avec la crosse d'appontage les brins d'arrêt, la brusque remise des gaz tendait à faire tourner l'appareil autour de l'hélice, abaissant l'aile gauche qui pouvait toucher le pont et entraîner l'accident.

Le dernier vol du Corsair dans l'Aéronautique navale française intervient le 28 septembre 1964 lors de la cérémonie officielle de retrait de l'avion à Cuers. Les spectateurs présents ont pu voir en apothéose voler dans le ciel de Provence un dispositif de seize Corsair aux mains des derniers pilotes opérationnels.

Cet avion de légende fut en totalité construit à 12 583 exemplaires (12 571 en service) toutes versions confondues entre 1940 et 1952 par des fabricants comme Chance Vought, Goodyear Aircraft et Brewster Aeronautical.